• antoinemorlighem

Bhuîtres : quand la com’ réconcilie

La nouvelle campagne publicitaire de l’opérateur téléphonique laissait entendre que les huîtres rendaient malade. Pas de quoi faire rire les ostréiculteurs de la région de Lorient, déjà fortement touchés par les prix bas et la crise du Covid. Ces derniers étaient donc aller manifester leur mécontentement en déversant de la vase et des coquilles d’huîtres devant la façade d’une boutique Bouygues Télécom.



Après avoir présenté ses excuses, le groupe a invité les ostréiculteurs la semaine suivante à venir vendre leurs bourriches devant cette même boutique, rebaptisée « Bhuîtres » pour l’occasion. Pour chaque bourriche achetée, les passant pouvaient repartir avec une coque de smartphone. Tous les bénéfices ont été reversés par le comité national de conchyliculture aux Hôpitaux de France.